Des vêtements, des chaussures, des soldes, ... et des guides mode et beauté !

PSYCHOLOGIE AVEC STYLE – Un Guide d’écriture hypertexte

10-07-2017 14-50-55
CONTENU [version de liste de contrôle]

  1. Sujets généraux
    1. Dactylographie
    2. L’écriture en général
    3. Détails de style en général
    4. Abréviations
    5. Chiffres et nombres
    6. Citations dans le texte
    7. Citations
  2. Rapports de recherche
    1. Titre de Page
    2. Résumé
    3. Introduction
    4. Méthodes

Sujets/Participants
Appareils
Conception
Procédure

    1. Résultats
    2. Discussion
    3. Références
    4. Autres Sections

Tableaux
Légendes d’images
Images

Revues de recherche

    1. Introduction
    2. Corps
    3. Conclusions

________________________________________________________________________________

Annexe 1 - Exemple de Titre de page
Annexe 2 - Exemple des manières de présenter les résultats
Annexe 3 - Exemple de section de référence
Annexe 4 - Exemple de tableau
Annexe 5 - Exemple de page des légende d’image

____________________________________________________________________________________________________________________

La recherche scientifique est une entreprise publique. De plus, l’une des compétences les plus importantes du scientifique est d’être capable de communiquer des idées et de chercher efficacement des résultats. Ce guide hypertexte est une tentative de rendre le style d'écriture utilisé dans le domaine de la psychologie accessible à tous. Il résume beaucoup du matériel disponible dans le Publication Manual of the American Psychological Association (5ème édition) (2001) et est orienté pour les étudiants de premier cycle. Par exemple, il inclut de nombreux indices pour éviter les erreurs habituelles que les étudiants peuvent faire. Notez que les exemples sont affichés dans une police de télétype pour les distinguer du texte normal. Enfin, le document est organisé dans un format de présentation pour au moins deux raisons. La première est que ce doit être plus facile pour les étudiants de repérer rapidement les informations qu’ils cherchent. La seconde est que ce doit être plus facile pour les instructeurs de noter les devoirs des étudiants. Dans la plupart des cas, l’étudiant peut simplement être reporté à l’élément détaillé qui aborde le problème plutôt que d'écrire le commentaire à plusieurs reprises sur plusieurs documents. Notez qu’une version de liste de contrôle de ce guide est disponible

  1. Sujets généraux
    1. Dactylographie – Voici un document/modèle Microsoft Word 2002 qui devrait vous aider avec le formatage de base.
      1. Vos devoirs doivent être dactylographiés ou imprimés sur un ordinateur.
      2. Configurez la machine à écrire ou le traitement de texte pour doubler l’espace entre les caractères et conservez-le dans tout le manuscrit.
      3. Utilisez des marges d’un pouce sur la gauche, la droite, en haut et en bas de la page. Ces marges sont larges pour laisser la liberté au correcteur de mettre des commentaires.
      4. Utilisez des paragraphes normaux dans lequel la première ligne est indenté cinq caractères pour tous les paragraphes du manuscrit, à l'exception des extraits, des citations de blocs, des titres et des sous-titres, des références, des titres du tableau des matières, des notes et des légendes.
      5. Utilisez une police de 12. En d'autres termes, il devrait y avoir 10 caractères typés par pouce.
      6. Un seul espace après les terminateurs de phrases (c'est-à-dire, '.', '?', '!').
      7. Mettez en majuscule la première lettre à la suite d'un décalage si la clause suivant le point-virgule est une phrase complète.
      8. Assurez-vous que le texte soit aligné et ne soit pas justifié. Avec le texte aligné à gauche, la marge gauche forme une ligne droite et la marge droite coupée à différents endroits. Avec un texte justifié, les marges gauche et droite forment une ligne droite.
      9. Ne séparez pas les mots (tiret) à la fin d'une ligne.
      10. Enfin, reliez ou agrafez le produit fini (ne pas utiliser avec des dossiers fantaisistes, etc.).
    2. L’écriture en général
      1. Vous devez faire des phrases complètes.
      2. La première phrase d’un paragraphe doit être indépendante (capable de tenir seule). Par exemple, considérez Bien que ces études soient important, il y a … Cette phrase serait bonne au milieu d’un paragraphe, mais par pour la première phrase. Il est plus approprier d’écrire : Bien que les études des effets de quelque chose sur quelque chose d’autre sont importants, il y a …
      3. Essayez de ne pas utiliser d’argot (ex : … jeter un froid sur…)
      4. N’utilisez pas de contractions, c’est-à-dire qu’au lieu d’écrire ça, utilisez cela.
      5. Si vous avez un doute sur l’orthographe d’un mot, n’essayez pas de deviner. Recherchez la bonne orthographe dans une source de référence appropriée (ex : Merriam-Webster.com).
      6. Relisez et corrigez la copie que vous soumettez et corrigez les petites erreurs de typographie, de formatage, d’orthographe, ou même la formulation avec un stylo. Ces corrections sont inévitables et monteront que vous êtes sérieux.
    3. Détails de style en général
      1. Étudiez ce document. Si vous avez un doute sur un détail, allez vérifier sur le Publication Manual of the American Psychological Association.
      2. Imaginez que vous écriviez l’article pour le soumettre à un journal scientifique.
      3. Beaucoup de détails sur le formatage peuvent être appris en modélisant soigneusement un autre article de revue APA. Ce serait une bonne idée d'acquérir quelques articles assez récents, car le format a été révisé en 1995. Essayez le Psychological Record ou le Bulletin of the Psychonomic Society. Ces deux journaux publient des articles relativement courts qui ne sont pas trop compliqués.
      4. Evitez d’utiliser de façon excessive les termes Je, moi et mon, ainsi que les phrases types personnellement parlant…
      5. Evitez d’utiliser un langage sexiste. Par exemple, renvoyer constamment à une personne comme lui ou il quand la personne est supposée être une elle est considéré comme sexiste. Cependant, utiliser i(e)l ou lui/elle tout le temps peut aussi être bizarre. Si vous voulez bien le formuler, vous pouvez utiliser le mot personne.
      6. Evitez d’utiliser des « mots vides » ou des mots qui n’ont aucun objectif. Par exemple : Dans l’étude de Smith (1990), il a été trouvé que… vous devriez plutôt écrire Smith (1990) a trouvé que …
      7. En règle générale, utilisez le temps du passé dans l’introduction, le résumé, et la méthode, Les sections des résultats et de discussion peuvent être au présent.
      8. Faites-le lire à des amis. S’ils n’arrivent pas à le comprendre, cela signifie que vous devez le retravailler. Si vous ne pouvez pas le faire lire à un de vos amis, alors essayez de le lire par vous-même en imaginant que vous n’y connaissez rien.
    4. Abréviations
      1. Lorsque vous voulez abréger des termes, épelez le la première fois (à la fois dans l'abstrait et dans le corps du manuscrit, s'il le faut). Par exemple, Le Sexual Opinion Survey (SOS) a été utilisé pour…
      2. N’utilisez pas trop d’abréviations. Bien qu’une, deux ou trois abréviations peuvent être utiles, quatre ou cinq peuvent perdre le lecteur.
cf. Conferetc. etcetera
ex.  Par exemplec-à-d. c’est-à-dire
et al. Et les autresvs. Contre
      1. Notez que (sauf pour et al.), ces abréviations ne sont seulement utilisées que dans du contenu qui se trouve entre parenthèses. Dans du contenu qui ne se trouve pas entre parenthèses, utilisez la traduction française.
      2. N’utilisez pas E et S comme abréviations pour expérimentateur et sujet. On écrivait cela dans les articles il y a des années.
      3. Notez les abréviations communes suivantes et notez aussi que vous ne devez pas utiliser de point avec eux.
cm centimètress secondes
mg milligrammesmin minutes
g grammeshr heures
M méchantIQ intelligence
      1. Par exemple, le bar faisait une largeur de 2,5 cm et 1,0 de haut.
    1. Chiffres et nombres
      1. Toutes les mesures sont faites en unités métriques. En d’autres mots, utilisez les centimètres et les mètres plutôt que les pouces et les pieds.
      2. Les chiffres de zéro à neuf sont écrits en toute lettre (sauf quand c’est un tableau ou un numéro d’image, ou une mesure métrique, etc). Les nombres de 10 et plus sont écris en nombres.
      3. Capitalisez les noms suivis par des chiffres ou des lettres qui dénotent un endroit spécifique dans une série numérotée. Par exemple : Comme on peut le voir sur l’Image 3, pendant le Bloc 4 de la Session 2 telle chose et telle chose se sont produites… Notez que cet exemple montre un des exceptions de la règle notée dans I.E.2.
      4. Dans le résumé, utilisez les chiffres pour tous les nombres sauf quand ils commencent une phrase. Notez que cet exemple montre une des exceptions de la règle notée dans I.E.2.
      5. Ecrivez en entier tout nombre qui se trouve être le premier élément d’une phrase. Par exemple, la phrase 34 étudiants ont été utilisés n’est pas appropriée et vous devriez écrire Trente-quatre étudiants ont été utilisés.
      6. Essayez d'être cohérent avec les formats de numéros, c’est-à-dire, que si vous reportez une série de nombres liés, ils doivent être tous présentés avec le même nombre de décimales. Par exemple, allez dans la section I.D.5 ci-dessus.
    2. Citations dans le texte
      1. Si vous utilisez les mots ou les idées de quelqu’un, vous devez leur donner du crédit avec une citation. C’est particulièrement important car les peines pour plagiat sont sévères.
      2. Il y a de nombreuses façons de citer de façon formelle une référence dans le test. Les exemples comprennent : Certain faits (nom, année)., Nom (année) a noté que…, ou En <année>, <nom> a rapporté que… Pour avoir plus d’exemples, faites attention aux articles que vous lisez.
      3. La première fois que la référence est citée dans le texte, écrivez tous les noms des auteurs. Par exemple, Miller, Rosellini, et Sligman (1975), ont suggéré que… Concernant les articles qui ont trois ou plusieurs auteurs, utilisez l’abréviation de « et les autres » quand la référence est citée une seconde (ou troisième) fois. Par exemple, Miller et al. (1975) a suggéré que… ou certains faits (Miller et al., 1975).
      4. Si la citation est entre parenthèse et que vous avez besoin d’utiliser le mot « et », utilisez l’esperluette (‘&’). Par exemple Certains (ex. Estes & Skinner, 1940) ont suggéré que… à comparer à Estes et Skinner (1940) ont suggéré… Notez que l’opposé s’applique aussi bien, c’est-à-dire, que si la citation n’est pas entre parenthèses, vous devez utiliser le mot « et ».
      5. De multiples citations entre parenthèses sont rangés dans l’ordre alphabétique et sont séparés par un point-virgule et un espace. Par exemple, Certains faits (Carlson, 1972 ; Moon, 1968 ; Partin, 1980).
      6. Si vous citez quelque chose de secondaire, vous devez le préciser clairement (ex. Certains faits (Smith, comme cité dans Jones, Année)). Notez que dans cet exemple, seul la référence de Jones sera placée dans la section des références.
    3. Citations
      1. Vous devez donner les numéros de page pour les citations directes. Par exemple Smith (1978) a noté que « le monde est rond » (p. 1).
      2. Trois ou quatre citations sur un article de 10 pages est la limite maximum.
      3. Afficher une citation de plus de 40 mots car un bloc de texte indépendant a indenté de 5 espaces de la marge gauche (doubles espaces comme d'habitude). Omettre les guillemets et inclure le numéro de la page entre parenthèses après la dernière période. En outre, si la citation fait plus d'un paragraphe, reculez la première ligne du deuxième et tous les autres paragraphes 5 espaces.
  1. Rapports de recherche
    L’ordre des sections du manuscrit sont comme ce qui suit :

    1. Titre de page
      1. Voir un exemple de titre de page.
      2. L’en-tête de la page du manuscrit est la première chose qui apparait sur le titre de la page. Il est composé de deux ou trois mots du titre et est suivit par le numéro de la page. Il est utilisé par les éditeurs et les correcteurs pour identifier les pages des manuscrits. Il est placé dans le coin supérieur droit de toutes les pages du manuscrit (sauf pour les images). De plus, l’en-tête de la page du manuscrit doit apparaitre comme la première ligne du titre de la page, justifié à droite avec le numéro ‘1’ et un double espace en-dessous ou 5 espaces à sa droite. Si vous utilisez un traitement de texte, vous pouvez l'insérer automatiquement sur toutes les pages.
      3. Le titre courant vient ensuite et ne dépasse pas 50 caractères (incluant la ponctuation et les espaces). Il est généralement composé de quelques mots clés du titre. Tapez ce titre courant à gauche et en majuscules. Par exemple, Titre courant : COMPORTEMENTS D'AVORTEMENT CHEZ LES ÉTUDIANTS A L’UNIVERSITE (notez que le ‘T’dans titre est capitalisé, mais que le ‘c’ dans courant ne l’est pas).
      4. Choisissez un titre. Le titre doit résumer l’idée principale de l’article en 10-12 mots. Une bonne recette pour travailler avec le rapport des résultats d'une expérience est (Variable dépendante) comme une fonction de (Variable indépendante) ou Les effets de (variable indépendante) sur (variable dépendante). Une autre option est d’utiliser la découverte principale comme titre, par exemple, L'alcoolémie prénatale implique l'apprentissage de l’évitement passif chez les rats. Avec d’autres types de recherche, vous devriez essayer d’inclure les variables d’intérêt dans le titre (et faire attention à ne pas impliquer la causalité). Aussi, c’est une bonne idée d’inclure les espèces si vous travaillez avec des animaux ou certains détails sur le type de population si vous travaillez avec des humains.
      5. Lorsque vous tapez le titre, centrez-le sur la page et capitalisez seulement la première lettre des mots importants. Sur la prochaine ligne à double interligne, le nom de l'auteur et la prochaine ligne à double interligne se trouve l'affiliation institutionnelle.
      6. Pour les besoins de ce cours, j'aimerais également inclure quelque chose comme En exécution partielle des exigences relatives au PSY389, au Nom de l'Instructeur et à la Date.
    2. Résumé
      1. La page de résume est la Page 2.
      2. Centrez le mot Résumé sur cette page, puis commencez à taper sur la ligne à double interligne suivante (ex n’insérez pas de lignes vides supplémentaires ici).
      3. Ecrivez cette section comme un paragraphe unique (double espacé) dans le format du bloc (ex ne pas utiliser l'indentation).
      4. L’objectif de cette section est de fournir un résumé bref et compréhensif de l’étude. Cette partie est très important car c’est ce que tous les gens vont lire. Elle devrait inclure une description brève du problème étudié, les méthodes utilisées, les résultats et leurs implications.
      5. Il devra être précis (n’inclut pas ici les informations qui n’est pas dans le corps du manuscrit), autonome (préciser les abréviations), concis (120 mots maximum), et spécifique (commencer cette section avec les informations les plus importantes et le limiter les quatre ou cinq concepts les plus importants, les résultats et les implications de l'étude).
      6. Dans le cadre du thème de la concision, utilisez les chiffres pour tous les numéros sauf quand ils commencent une phrase.
      7. Evitez de visiter des références dans le résumé.
      8. Paraphrasez au lieu de citer.
      9. Utilisez une voix active plutôt que passive (mais sans pronoms personnels), par exemple, Les chercheurs ont demandé aux participants de … plutôt que Les participants ont eu pour instructions de…
      10. Utilisez le temps du passé pour les procédures et le temps présent pour les résultats.
      11. C’est une bonne idée d’écrire cette dernière section (après tout les autres sections sont écrites). Vous pouvez essayer de prendre les phrases principales dans les différentes sections du manuscrit et les intégrer.
    3. Introduction
      1. L’introduction commence à la Page 3.
      2. Commencez cette page en retapant votre titre (centré), puis commencez par écrire la section (sur la prochaine ligne à double interligne) en utilisant des paragraphes normaux (5 espaces indentés). Ne tapez pas le mot Introduction.
      3. L’objectif principal de cette section est de dire au lecteur pourquoi vous avez mené l’étude. Pour ainsi dire, vous devez informer le lecteur de la question de recherche et indiquez pourquoi elle est importante, et en quoi elle est unique comparée aux autres études.
      4. L’introduction doit commencer en étant large et doit devenir de plus en plus spécifique. Par exemple, vous pouvez commencer par définir les termes pertinents. Ensuite, passez en revue la documentation pertinente. Evitez de faire un passage en revue historique et exhaustif. Ensuite, continuez à clarifier le lien entre la recherche précédente et le travail actuel.
      5. Vous devez inclure des hypothèses et leur raison d’être.
      6. Le paragraphe final contient généralement une déclaration qui déclare clairement et explicitement pourquoi l’étude a été faite, tel que L’objectif de cette étude était de… ou L’étude actuelle a été conçue pour étudier le… Faites particulièrement attention à ne pas utiliser un paragraphe de ce type plus tôt dans votre introduction.
      7. Ainsi, cette section doit rester d’un minimum de quatre paragraphes : l’introduction générale, la documentation, le lien de l’étude actuelle et la documentation et la déclaration explicite de l’objectif.
    4. Méthodes
      1. Ne commencez pas délibérément une nouvelle page pour cette section. Centrez simplement le mot Méthode et continuez d’écrire sur la ligne à double interligne suivante (ex ne pas insérer de lignes vides supplémentaires ici).
      2. L’objectif de cette section est de décrire en détail comment avez mené cette étude. Une autre personne doit être capable de reproduire votre étude selon les informations que vous avez fourni dans cette section.
      3. Rendez-le professionnel, c’est-à-dire, n’en faites pas un projet de cours. Imaginez que vous écrivez pour le soumettre à un journal scientifique.
      4. Evitez les détails inutiles comme les données se sont affichées sur l’écran d’ordinateur et se sont enregistrées sur la (les) feuille(s) de données. Ceci ressemble au problème des mots vides décrits dans I.C.6.
      5. Pour une expérience, cette section est en général divisée en quatre sous-sections : sujets, appareils, conception et procédure. L’ordre de la section conception suivit celle de la procédure est arbitraire. En d’autres mots, vous pouvez avoir la procédure avant la conception. Parfois les chercheurs combinent les sections conception et procédure, cependant, dans un cours de méthodes de recherche ou de psychologie expérimental, une section conception séparée est généralement exigée.
      6. Pour une étude d’enquête (ex. une dans laquelle on pose simplement aux participants une série de questions), la section conception n’est pas nécessaire (et l’enquête elle-même peut être incluse dans une annexe).

Sujets/Participants

      1. Cette section est appelée comme sujets ou participants selon si on utilise des animaux ou des humains dans l’étude. Si on utilise des animaux, utilisez le terme sujet. Si on utilise des humains, utilisez le terme participant.
      2. Ne commencez pas délibérément une nouvelle page pour cette section. Ecrivez le titre approprié pour cette sous-section avec la marge à gauche et mettez-le en italique. A la ligne suivante, commencez à écrire des paragraphes normaux.
      3. Indiquez qui a participé à l’étude, combien et comment ont-ils étés sélectionnés. Avec les sujets humains, soyez sûr de consacrer une ligne de consentement informé.
      4. Incluez des détails qui sont pertinents pour l’étude. Pour les animaux, incluez le genre, l’âge, la race, le poids. Pour les humains, incluez le genre, l’âge, la race/ethnicité, et, quand cela est approprié, le statut socioéconomique, le statut d’invalidité, l’orientation sexuelle, etc. Si les sujets étaient humains, quel type de récompense ou motivation a été utilisé pour les encourager à participer ?

Appareils

      1. Ne commencez pas délibérément une nouvelle page pour cette section. Ecrivez le mot Appareils avec la marge à gauche et mettez-le en italique. A la ligne suivante, commencez à écrire des paragraphes normaux.
      2. Décrivez quels matériaux ont été utilisés et comment ils ont fonctionné dans l’étude.
      3. Si vous utilisez un équipement, vous devez donner le numéro du modèle, la société et l’état où la société réside (avec une abréviation de deux lettres).
      4.  Vous devez donner les dimensions (et peut-être d’autres détails descriptifs) des éléments importants utilisés dans l’étude.
      5. L’équipement standard tel que les meubles, les chronomètres, les stylos et le papier peuvent généralement être mentionnés dans fournir beaucoup de détails. En fait, vous pouvez simplement mentionner des éléments comme une partie de la procédure.
      6. Faites attention à ne pas décrire les procédures dans cette section. Vous devez préciser le but de l'appareil, mais ne pas donner beaucoup de détails sur l'utilisation de l'appareil à ce stade. Un conseil est d'éviter d'utiliser des verbes d'action dans cette section.

Conception

      1. Ne commencez pas délibérément une nouvelle page pour cette section. Ecrivez le mot Conception avec la marge à gauche et mettez-le en italique. A la prochaine ligne, commencez à écrire des paragraphes normaux.
      2. Décrivez la conception et précisez clairement les variables indépendantes et dépendantes. Indiquez quels étaient les niveaux des variables indépendantes, et quels étaient le (les) facteur(s) répétés, correspondants, ou indépendants.
      3. Décrivez comment les sujets ont été assigné aux groupes.
      4. Décrivez toutes les procédures de contrôle utilisées.

Procédure

      1. Ne commencez pas délibérément une nouvelle page pour cette section, Ecrivez le mots Procédure avec la marge à gauche et mettez-mle en italique. A la ligne suivante, commencez à écrire des paragraphes normaux.
      2. Résumez avec précaution chaque étape dans l’exécution de l’étude.
      3. Indiquez quel type de test, d’essai ou de session a été impliqué.
      4. Décrivez toutes les phases que l’étude a eu ou toutes les instructions que le sujet a reçues.
      5. Lorsque vous vous référez aux groupes, essayez d’utiliser des étiquettes descriptives. Par exemple, au lieu de dire Groupe 1 ou le groupe expérimental, vous devez dire le groupe drogué. Une autre technique est d’utiliser des abréviations qui met l’accent sur la signification. Par exemple, Il y avait trois groupes, y compris, le groupe de contrôle qui a reçu 0 mg/kg de morphine (M0), un groupe à faible dose ayant reçu 1 mg/kg de morphine (M1), et un groupe à forte dose ayant reçu 4 mg/kg de morphine (M4).
    1. Résultats
      1. Ne commencez pas délibérément une nouvelle page pour cette section. Centrez simplement le mot Résultats et continuez à écrire sur la ligne à double interligne suivante (ex. n’insérez pas de lignes vides supplémentaires ici).
      2. Observez attentivement les résultats. C’est-à-dire, regardez avec précaution tous les nombres que vous collectez. Pensez aux différentes façons de les résumer (décrire), et de leur donner du sens (analyser). Vous pourrez trouver mon Site de statistiques psychologiques utile. Cette section sera plus facile à écrire si vous faites des tableaux et/ou que vous incluez des images que vous avez l’intention d’utiliser en premier.
      3. Indiquez brièvement les principaux résultats en mots. C'est-à-dire, d'abord, donnez une description générale, puis entrez dans les détails.
      4. Lors de la présentation des résultats des tests statistiques, donnez des statistiques descriptives avant les statistiques inférentielles correspondantes. En d’autres mots, donnez des moyens et/ou des pourcentages (peut-etre en se référant à un tableau ou une image), avant de parler des résultats de tous les textes statiques que vous avez exécuté.
      5. Lors de la présentation des moyens, il est raisonnable d'utiliser un chiffre supplémentaire de précision que ce qui est contenu dans les données brutes. En d'autres termes, si les données brutes étaient constituées de nombres entiers, les moyens devraient contenir une décimale.
      6. Lors de la présentation des données nominales ou ordinales, donnez les pourcentages plutôt que les fréquences (puisque les pourcentages sont indépendants de la taille de l'échantillon).
      7. Le format général de la présentation d’une statistique inférentielle est : Statistique(df) = valeur, probabilité = valeur. Notez que l’on préfère des valeurs p exactes. Aussi, si la sortie de l’ordinateur dit que la probabilité est .0000, alors reporter en .001.
      8. Lorsque c’est possible, incluez des estimations statistiques de la taille de l’effet.
      9. Lorsque de la présentation des résultats, essayez de souligner la signification des statistiques. C’est-à-dire décrivez clairement ce que vous testez et quelle est signification pour les variables impliquées.
      10. Observez certains exemples de la bonne façon de présenter les résultats de plusieurs tests statistiques communs.
      11. Ne discutez pas des implications des résultats dans cette section.
      12. Ne parlez pas de la signification du niveau alpha ou de l’hypothèse nulle, et quels sont les facteurs occasionnés à ce sujet. Puisque vous écrivez pour la communauté scientifique, vous pouvez supposer que le lecteur aura une connaissance approfondie des statistiques.
      13. Si vous présentez beaucoup de matière, vous voudrez peut-être utiliser des sous-titres (comme cela se fait dans la section des méthodes). Ces sous-titres devraient avoir un sens et une pertinence pour les données et devraient aider à organiser votre présentation. En d'autres termes, ils ne devraient pas être organisés par le type d'analyse utilisé. Comme ce n'est pas prévu par le lecteur, il est préférable de précéder les sous-titres avec un paragraphe informant le lecteur de l'organisation logique de cette section.
      14. Dans les cas où le lecteur attendrait quelque chose de pertinent et que ça n’est pas le cas, vous devriez résoudre le problème.
      15. Ne donnez pas de données brutes à moins que, pour certaines raisons, vous avez besoin d’une approche à sujet unique.
      16. Faites attention avec le mot « prouver ». Etant donné que les tests statistiques sont basés sur la probabilité et peuvent être des erreurs, ils ne prouvent vraiment rien.
      17. Vous pouvez seulement utiliser la formulation impliquant la causalité si vous avez manipulé la variable indépendante (ex. exécuter une expérience). Par exemple, supposons que vous avez manipulé le fait que les sujets ont reçu un médicament (tout en utilisant des procédures de contrôle appropriées, etc.) et que vous avez trouvé une différence significative dans la performance de la mémoire (les utilisateurs de drogue se comportent plus mal que les non-utilisateurs). Dans ce cas, vous pourriez conclure que le médicament a causé une différence dans la capacité de la mémoire. Cela l'a altéré. Dans un autre exemple, supposons que vous avez comparé l'utilisation de la drogue (tel que déterminée à partir des résultats d'une enquête) avec la capacité de la mémoire et trouvé une corrélation (une utilisation accrue s'est accompagnée d'une mauvaise performance de la mémoire). Étant donné que la corrélation ne parle pas beaucoup de causalité, nous ne pouvons que conclure qu'il existe une relation entre l'usage de drogue et la capacité de mémoire.
    2. Discussion
      1. Ne commencez pas délibérément une nouvelle page pour cette section. Centrez simplement le mot Discussion et continuez d’écrire sur la ligne à double interligne suivante (ex. n’insérez pas de lignes vides supplémentaires).
      2. L’objectif de cette section est d’évaluer et d’interpréter les résultats, notamment avec respect de la question de recherche originale.
      3. Commencez par un bref résumé non technique des résultats. En d'autres termes, racontez au lecteur les résultats principaux sans utiliser de terminologie statistique.
      4. Puis, discutez des implications des résultats. En d’autres mots, tout ce qui a été trouvé doit être discuté.
      5. Il est aussi important de discuter des résultats liés à la documentation que vous avez citée dans l’introduction. En d’autres mots, met l'accent sur les conséquences théoriques des résultats.
      6. Vous pourriez (ou peut-être pas) mentionner toutes les limites de l'étude et toute suggestion pour des recherches futures dans cette section.
      7. Enfin, vous avez besoin d'un paragraphe final dans lequel vous rédigez un récapitulatif final des conclusions que vous avez retenues. Vous êtes également encouragé, le cas échéant, à commenter l'importance et la pertinence de vos résultats. Comment vos résultats sont-ils liés au tout ?
      8. De plus, cette section doit contenir un minimum absolu de trois paragraphes : le résumé non technique, la discussion des résultats et leurs implications, et le paragraphe de conclusion.
    3. Références
      1. Commencez une nouvelle page. Centre le mot Références en haut. Comme d’habitude, laissez un double espace.
      2. Toute citation faite dans le manuscrit doit être présentée dans cette section et vice-versa. C’est-à-dire, si quelque chose n’est pas cité dans le texte, alors il ne devrait pas apparaitre dans cette section. En d’autres mots, ce n’est pas une bibliographie.
      3. Dans n’importe laquelle des sections précédentes, peu importe que vous disiez quelque chose les études ont montré que… vous devez fournir une citation. Cette section dit au lecteur où ils peuvent trouver ces citations.
      4. Cette section est structurée par nom dans l’ordre alphabétique (du premier auteur impliqué dans l’étude).
      5. Un alinéa est utilisé pour chaque référence, c’est-à-dire, la première ligne n’est pas indentée et le reste sont indentés en cinq espaces.
      6. Pour chaque auteur, donnez le prénom suivi par une virgule et la première initiale (et celle du milieu) suivie par des points.
      7. Séparez plusieurs auteurs avec des virgules et le dernier auteur avec l'esperluette (&) plutôt que le mot « et ».
      8. Après l’auteur vient l'année (entre parenthèses et suivie d’un point).
      9. Pour une référence de journal, mettez en italique le titre du journal et le numéro du volume. Notez que les numéros d'émission ne sont généralement pas inclus. Aussi, mettez en majuscule la première lettre des mots importantes du titre du journal.
      10. Pour la référence d’un livre, mettez simplement le titre en italique. Mettez en majuscule seulement la première lettre du premier mot du titre. Incluez la ville, l’état (comme une abréviation de deux lettres sans points), et le nom de l’éditeur.
      11. Observez l’ exemple de la section de référence. Elle fournira plusieurs types de références comprenant : des articles individuels et multiples d'auteurs, de revues, de livres et de chapitres de livre, de page Web, ainsi qu'un document gouvernemental.
    4. Autres sections
      1. Après les sections ci-dessus, vous trouverez des tableaux, la (les) page(s) avec les légendes de l’image, et enfin toutes les images, respectivement. Chacun appartient à une page distincte (plusieurs images peuvent apparaître sur une seule page cependant).
      2. Les tableaux et les images ont un en-tête de page de manuscrit et un numéro de page comme toutes les autres pages dactylographiées. Notez que les images ne sont pas tapées, et n’ont pas d’en-tête de page de manuscrit et de numéro de page.
      3. Les tableaux et les images doivent être capable d’être compris seuls (ex. Vous ne devriez pas avoir à lire le manuscrit pour pouvoir comprendre un tableau ou une image). Une grande aide se trouve être le titre du tableau ou la légende de la figure. Utilisez-les judicieusement pour expliquer ce qui se passe dans le tableau ou l’image. En d'autres termes, n'ayez pas peur de détailler un peu dans les titres de votre tableau et vos légendes.
      4. Les tableaux et les images ne doivent pas dupliquer les mêmes informations. De même, vous ne devez pas répéter les valeurs des points de données dans un tableau ou une image dans le texte du manuscrit.
      5. Les tableaux et les images sont plus chères à inclure dans le manuscrit que le texte. De plus, si vous en incluez un, cela devrait inclure un nombre raisonnable de points de données. En d’autres mots, si vous n’avez que quelques points de données à présenter, faites-le dans le texte du manuscrit plutôt que dans un tableau ou une image.
      6. Les tableaux et les images sont souvent utilisés pour présenter les résultats, mais aussi pour présenter d’autres informations, comme la conception ou un schéma théorique.
      7. Si vous incluez un tableau ou une image, vous devez l’introduire dans le texte de la section des résultats (ex. le Tableau 1 montre le…) et décrire au lecteur ce qu’il devrait voir.

Tableaux

      1. Voir un exemple de tableau.
      2. Notez que les tableaux de style APA ne contient pas de lignes verticals, donc ne les dessinez pas ou utilisez votre traitement de texte pour les générer.
      3. Ecrivez le numéro du tableau et puis (sur la prochaine ligne à double interligne, écrivez le titre du tableau à gauche et mettez-le en italique. Notez qu’on n’utilise pas de points après le numéro ou le titre du tableau.
      4. Il y a différentes façons de formater des tableaux. Votre meilleure chance est de définit les onglets pour le tableau ou d’utiliser la capacité de générer un tableau de traitement de texte.
      5. Lorsque vous utilisez des colonnes avec des nombres décimaux, alignez les décimales.

Légendes d’images

      1. Voir un exemple de page de légendes d’image.
      2. Commencez une nouvelle page. Centrez la phrase Légendes d’image en haut.
      3. Chaque légende d’image doit être écrite à gauche dans le format de bloc.
      4. Le mot « image » et le numéro sont en italique, par exemple, Image 1. Les effets de…

Images

      1. Les « images » est un terme technique pour les graphiques, les diagrammes, les dessins et les images.
      2. Les images (autre que des photos) doivent être dessinés en noir et blanc seulement (en utilisant une règle et de préférence sur un papier graphique) ou elles doivent être générées par un programme graphique d’ordinateur (en le laissant en deux dimensions).
      3. Centrez chaque image sur la page verticalement ainsi qu’horizontalement et arrangez l’image pour utiliser la majeure partie de la page.
      4. Si l’image est un diagramme ou un graphique, étiquetez verbalement les axes (n’utilisez pas « X » et « Y ») et fournissez une clé si nécessaire (ex. explication de ce qui est ouvert vs. ce qui est encerclé).
      5. Au dos de chaque image (avec un crayon), mettez l’entête de la page du manuscrit, le numéro de l’image et le mot Haut pour indiquer comment l’image doit apparaitre sur la page.
      6. Ne placez pas la légende de l’image sur l’image, car c'est ceux à quoi sert la page de légendes d’image.
  1. Revues de recherche
    Il existe un certain nombre de types de revues de recherche. Vous pouvez décrire un phénomène, examiner une théorie existante ou en présenter une nouvelle. Vous pourriez évaluer de manière critique comment une théorie explique certaines données par rapport à une autre théorie. Quel que soit le type d'examen, l'objectif est d'organiser, d'intégrer et d'évaluer des recherches antérieures afin de clarifier un problème ou problème particulier. Ce type de manuscrit ne suit pas le format standard d’un rapport de recherche. Au lieu de l'introduction, des méthodes, des résultats et des sections de discussion, il y a une introduction, un corps et des conclusions.

    1. Introduction
      1. Commence sur la page 3 (après le titre de page et le résumé). Notez que le résumé pour une revue de recherche doit inclure le sujet et l’objectif, la portée du matériel couvert, les sources utilisées et les conclusions.
      2. Commencez cette page en retapant votre titre (centré), puis commencez à écrire la section (sur le prochain double espace) en utilisant des paragraphes normaux (5 espaces indentés). N’écrivez pas le mot Introduction.
      3. L’introduction doit clairement définir le problème. Cette section n’est pas comme l’introduction d’un rapport de recherche.
      4. L’introduction doit commencer en étant large et devienir de plus en plus précise.
      5. Il est souvent utile d'utiliser des en-têtes (et peut-être des sous-titres) dans le corps du rapport de recherche pour aider à communiquer le contenu et l'organisation du document au lecteur. C'est une bonne idée de précéder les titres avec un paragraphe informant le lecteur de l'organisation logique (c'est-à-dire d'autres titres qui seront utilisés). Ce paragraphe devrait apparaître à la fin de l'introduction juste avant le corps réel du document et est important car il permet au lecteur de connaître les orientations que le document prendra
    2. Corps
      1. Si vous utilisez des en-têtes, les niveaux principaux de titres doivent être traités comme le titre principal d'un rapport de recherche, c'est-à-dire écrire l'en-tête principal en majuscules et minuscules et le centrer horizontalement sur la page. Les titres du deuxième niveau sont à gauche et en italique. Les titres de troisième niveau (si nécessaire) sont indentés comme les paragraphes normaux qu'ils commencent. Ainsi, les mots de la troisième ligne de niveau entraînent le paragraphe, y sont séparés d'une période et sont en italique. Le reste du paragraphe suit le point.
      2. Cette section doit présenter les documents et les idées pertinentes.
      3. L’instructeur définira souvent un nombre minimum de références qui sont nécessaires. Ces références seront listées dans la section référence et sont cités en utilisant un style particulier que vous pouvez voir plus clairement dans la documentation que vous lisez pour votre revue.
      4. Les étudiants font souvent l’erreur d’organiser le papier autour des références spécifiques qu’ils utilisent (même en utilisant les titres de référence comme les en-têtes principales du manuscrit). Le papier devrait être organisé autour du phénomène pertinent ou de la théorie et non autour des références spécifiques que quelqu’un utilise dans le papier.
      5. Cette section peut être longue (selon le nombre de matériel présenté).
      6. Vous devez essayer d'identifier les relations, les contradictions, les lacunes et les incohérences dans la littérature.
      7. Vous devez proposer des solutions possibles à tout problème identifié.
      8. Vous devez suggérer des orientations futures que la recherche peut prendre.
    3. Conclusions
      1. Enfin, vous devez avoir une section de fin, dans laquelle, vous résumez les points principaux que vous avez.

Annexe 1 – Exemple Titre de Page (ci-dessous)


Comportements envers l’avortement1

Titre courant : COMPORTEMENTS D'AVORTEMENT CHEZ LES ÉTUDIANTS A L’UNIVERSITE

Comportements envers l’avortement

Chez les étudiants de l’université du Midwestern

Mark Plonsky

Université du Wisconsin - Stevens Point

En exécution partielle des exigences pour PSY389

Nom de l’instructeur

Date

 

Annexe 2 - Exemple de manières de présenter les résultats (ci-dessous)


En-tête de page du manuscrit

Numéro de page

Un examen du nombre d’heures de visionnage de télévision et la fréquence des actions agressives pour chacun des 60 enfants a révélé une corrélation directe et positive entre le visionnage de la télévision et les instances de comportement agressifs. Une analyse utilisant le coefficient de corrélation de Pearson a soutenu cette observation r(58) = .63, p < .001.

Le groupe de contrôle (M = 14,1) s’est souvenu de plus de mots pour le test de mémoire que le groupe drogué (M = 12,3). Cette différence a été testée en utilisant des groupes indépendants du test t, et a montré ne pas être significatif, t(18) = 1,23, p = .283. De plus, les données échouent à soutenir la notion des effets d’une drogue sur la mémoire.

Les résultats pour les intervalles de rétention courts, moyens et longs étaient de 5,9, 10,3 et 14,2, respectivement. Une analyse de variance à sens unique a révélé un effet significatif de l'intervalle de rétention, F(2, 34) = 123,07, p < .OO1.

Alors que 60% des hommes acceptent que leurs compétences de lecture de cartes soient importantes, seulement 35% des femmes l’ont accepté. Une analyse de 2 x 2 Chi Square a révélé que c'était une différence significative, x2 (1, N = 119) = 10,51, p = 0,0012, suggérant qu'il y avait une relation entre le genre et la confiance dans les compétences en lecture de cartes.

 

Annexe 3 – Exemple de Section de référence (ci-dessous)


En-tête de page du manuscrit

Numéro de page

Références

 

Anisman, H., Remington, G., & Sklar, L. S. (1979).

 

Effects of inescapable shock on subsequent escape

 

performance: Catecholaminergic and cholinergic

 

mediation of response initiation and maintenance.

 

Psychopharmacology, 61(1), 107-124.

 

Beck, A. T. (1967). Depression: Clinical, experimental

 

and theoretical aspects. New York: Hoeber.

 

Cicero, T. J. (1979). A critique of animal analogues

 

of alcoholism. In E. Majchrowicz & E. P. Noble (Eds.),

 

Biochemistry and pharmacology of ethanol (Volume

 

2, pp. 31-59). New York: Plenum Press.

 

Dorworth, T. R., & Overmier, J. B. (1977). On "learned

 

helplessness": The therapeutic effects of

 

electroconvulsive shocks. Physiological Psychology,

 

5, 355-358.

 

Plonsky, M. (2004). Psychology with style: A hypertext

 

writing guide (Version 5). Retrieved from the Web

 

January 10, 2004. http://www.uwsp.edu/psych/apa4b.htm

 

U.S. Department of Health, Education, and Welfare.

 

(1971). Alcohol and health. Washington, DC: U.S.

 

Government Printing Office.

Annexe 4 – Exemple de tableau (ci-dessous)


En-tête de page du manuscrit

Numéro de page

Tableau 1

 

Moyenne des Informations Sexuelles ont été Acquises par rapport aux Sujets les plus Jeunes et les plus Âgés pensant que l'Information devrait être Acquise

 

------------------------------------------------------
Age
Requis
Plus jeunePlus vieux
------------------------------
InformationMeanSDMeanSDMeanSD
------------------------------------------------------
Comment faire des bébés10.12.98.52.811.92.7
Comment naissent les bébés10.03.18.43.111.62.8
Relations sexuelles11.62.610.42.613.12.6
Menstruation11.62.29.92.112.62.1
Emissions nocturnes12.52.610.82.613.42.7
Masturbation13.02.611.42.814.02.6
Contrôle des naissances13.92.412.02.214.32.4
Homosexualité13.42.811.32.814.12.5
Terminologie génitale12.42.910.43.313.13.3
Orgasme14.02.312.52.715.02.6
MST14.12.312.02.414.72.4
------------------------------------------------------
MST = Maladies Sexuellement Transmissibles

Annexe 5 – Exemple de page de légendes d’image (ci-dessous)


En-tête de page du manuscrit

Numéro de page

Légendes d’image

Image 1. L’activité moyenne compte en fonction du régime maternel et de l'âge du rat au moment du dépistage.

Image 2. Nombre de personnes arrêtées pour conduite en état d'ivresse en semaine.

La version 1 de ce document a été mise en ligne le 8/96. La dernière version 4/05.
Copyright © 1996-2007 par
M. Plonsky.
http://www.uwsp.edu/psych/apa4b.htm
Des commentaires ?
mplonsky@uwsp.edu.